Retour vers le futur !

Urbanisme
Montluçon

Image de la cache
Retour vers le futur_Montlucon
Niveau
Dénivelé
Durée
2h-3h
Distance
7km

Introduction

Parcours au kilométrage élevé et en milieu urbain (axes passants). Le CAUE conseille aux familles avec de jeunes enfants d’être particulièrement vigilantes !

Etapes

Point de départ : les berges du Cher (N46° 20.557' / E002° 35.863')

Bonjour, chers amis... Avez-vous bien dormi la nuit dernière ? Oui ? Vous en avez de la chance ! Depuis une semaine, un vacarme épouvantable m’empêche de fermer l’œil.

Pauvre Koa... Alors que les berges du Cher viennent d’être réaménagées en un lieu de promenade paisible... Cette métamorphose fait partie du projet urbain nommé « C Montluçon ».

En accord avec les besoins actuels des habitants, la ville a souhaité créer des « liaisons douces », c’est-à-dire interdites aux véhicules à moteur. Les vélos et les piétons seront bientôt plus à l’aise pour circuler le long des berges et sur le pont Saint-Pierre !

De nouveaux liens vont donc se créer entre la rive droite, où nous sommes, et la rive gauche... Dire qu’autrefois, le Cher était en quelque sorte une frontière entre la « ville médiévale » et la « ville industrielle » !

(CRAC ! ZIP ! BOOM !) Encore ce vacarme ! Tu entends, Scoti ?

On dirait que ça vient de la Ville Gozet ! Ce quartier a été créé au 19ème siècle pour loger les nombreux ouvriers venus travailler dans les usines de Montluçon... A l’époque, les activités métallurgiques, sidérurgiques ainsi que les verreries étaient en pleine expansion !

Les bains-douches (N46° 20.527' / E002° 35.933')

Salut les amis ! Regardez-moi cette beauté. Encore quelques petits réglages et elle devrait être terminée.

C’est donc toi qui fais tout ce raffut ? Qu’est-ce que tu fabriques encore ?

Une machine à voyager dans le temps ! Avec elle, je vais réaliser mon rêve : découvrir Montluçon et son passé industriel.

Ne me dis pas que tu as confectionné cet engin à partir d’une vieille trottinette ?! Tu aurais au moins pu prendre exemple sur Pierre Diot pour y apporter de la couleur...

Au début du 20ème siècle, les usines poussent comme des champignons et attirent une main-d’œuvre nombreuse. En l’espace d’un siècle, la population est multipliée par 10 ! La ville veut alors créer des lieux dédiés à l’hygiène et au confort, comme ces bains-douches. L’architecte Pierre Diot est chargé de leur construction et habille leur façade d’une multitude de détails.

Ils sont typiques de sa période « exotique », en partie inspiré des villas coloniales d’Asie et d’Afrique du Nord.

Sur la façade des bains-douches, quels éléments caractérisent le style « exotique » de l’architecte Pierre Diot ? Trouvez l’intrus parmi les propositions suivantes !

  1. Les décors en céramique
  2. Les ouvertures arrondies
  3. Les coupoles sur le toit
  4. Les motifs floraux

Relevez le numéro de l’intrus.

Notez ce chiffre. C’est la réponse "A".
A =_____

(songeuse) Hum... Revenir à l’époque industrielle me permettrait de rencontrer cet architecte que j’admire… Attends Genius ! Je t’accompagne !

Tu es sûre, Scoti ? D’accord ! Monte derrière-moi et surtout accroche-toi ! Direction le 19ème siècle... (ZIP !)

Traversez pour prendre l’avenue Jules Ferry, face à vous.

L’avenue Marx Dormoy (N46° 20.331' / E002° 35.957')

Ça a marché ! Regardez ! Nous venons d’arriver sur l’avenue Marx Dormoy ! Cet axe urbain est créé au 19ème siècle pour relier la ville médiévale à la gare. Symbole de modernité, les cadres des usines et les notables souhaitent tous s’installer le long de cette voie...

En cette année 1896, les ouvriers du bâtiment s’activent... On dirait qu’ils viennent juste de terminer la maison n°20 ter ! C’est joli, ce jeu de briques rouges et noires.

Combien de culs-de-lampe sculptés en forme de personnage comptez-vous sur la façade de la maison n°20 ter ?

Notez ce chiffre. C’est la réponse "B".
B =_____
Indice
ne comptez que les personnages !

J'aime bien cette maison, avec ses pans coupés et vitrés... A l’époque, on maîtrise des techniques et des matériaux nouveaux... Alors, il faut se faire plaisir ! Place aux ferronneries toutes en courbes ! Quant aux briques, elles sont désormais vernissées.

Le n°20 ter sort du lot, comparé aux autres habitations... Toutes ou presque suivent le même modèle : hauteur et largeur identiques, rez-de-chaussée surmonté de deux étages, dont un sous les combles, façades alignées et petit jardin de devant.

Remontez l’avenue vers le boulevard de Courtais au N 46°20.371' / E 002°36.100'.

Rien à voir avec l'avenue Marx Dormoy. Ici, le tracé du boulevard est arrondi, car il suit celui des anciens remparts. N’ayant plus de fonction militaire au 19ème siècle, ces murailles flanquées de 41 tours sont détruites pour laisser la place à un nouvel axe routier.

A présent, programmons la machine pour avancer d’une trentaine d’années... et rencontrer le célèbre architecte Pierre Diot ! C’est parti ! (ZIP !)

Longez le boulevard de Courtais, puis prenez la première à droite dans la rue Bretonnie. Arrivés au rond-point, prenez la rue d’Alembert N 46°20.246' / E 002°36.105'.

Tournez à gauche dans la rue des Grands Prés N 46°20.186' / E 002°36.079' puis prenez la première à droite dans la rue Honoré Balzac.

L’école Balzac (N46° 20.125' / E002° 36.112')

Nous sommes en 1927. Pierre Diot est là... Il achève la réalisation de nombreuses petites villas et maisons. Dans cette rue, prêtez attention à celle qui porte le n°10.

Tu as vu les briques blanches et noires au-dessus de ses ouvertures arrondies ? On dirait des touches de piano !

Des « touches » de fantaisie très appréciés des propriétaires… et des enfants de l’école Balzac ! Cette nouvelle commande de la ville, dotée de grandes baies et d’espaces extérieurs, répond aux volontés politiques de l’époque : offrir un espace aéré et lumineux, où les élèves se sentent bien.

Observez le blason sur la façade de l’école. Quel symbole, ayant donné son nom à la ville (« Mont lucens ») surmonte le château ? Combien de lettres composent ce nom masculin commençant par un « S » ?

Notez ce chiffre. C’est la réponse "C".
C =_____

Tournez à gauche dans la rue Ampère et continuez jusqu’au n°5.

Le laitier de fonderie (N46° 20.119' / E002° 36.235')

Merci de respecter la tranquillité des habitants en observant la façade.

A partir du 19ème siècle, de nombreux ateliers s’installent dans ce quartier : couture, mécanique, photographie, brasserie...

Et le laitier ? Il compte pour du beurre ?

Très drôle, Scoti ! En effet, les murs de la maison au n°5 sont construits avec du « laitier de fonderie ». C’est un résidu issu des hauts-fourneaux de Montluçon, dans lesquels les roches étaient chauffées à très forte température pour extraire le minerai de fer.

Quelle est la particularité du « laitier de fonderie » ?

  1. De couleur verte ou noire, il a l’aspect du verre
  2. De couleur orange, on dirait de la rouille
  3. De couleur noire, il fait penser au charbon

Relevez le numéro de la bonne réponse.

Notez ce chiffre. C’est la réponse "D".
D =_____

Au bout de la rue, tournez à gauche dans la rue Barathon. Au N 46°20.223' / E 002°36.302' tournez à droite dans la rue Molière. Prenez la première à gauche dans la rue Racine. Au stop, continuez à droite dans la rue des Forges.

Au N 46°20.241' / E 002°36.537', traversez la grande rue Madame de Staël pour rejoindre le trottoir d’en face. Continuez sur la gauche jusqu’à l’étape suivante.

La maison de l’eau et de la pêche (N46° 20.328' / E002° 36.708')

Stop, Genius ! Arrête la machine ! Il faut que je photographie cette réalisation de Pierre Diot...

Pierre Diot ? Mais où sont les décors en céramique et les boiseries ?

Son style a évolué avec le temps, tout simplement ! A la fin des années 1930, il opte pour le « style basque ». Celui-ci se caractérise par des tons ocres, des faux colombages et des toits pentus, couverts de petites tuiles.

Je me demande où il puise toutes ces idées... A cette période, il réalise l’école du Diénat que nous venons de passer et la maison de l’eau et de la pêche ! Inauguré en 1941, c’était un lavoir à l’origine. Avec l’arrivée massive d’habitants, la ville multiplie les commandes de lieux dédiés à l’hygiène pour limiter les épidémies !

Combien d’ouvertures carrées, percées de trous, comptez-vous sur la façade de la maison de l’eau et de la pêche ?

Notez ce chiffre. C’est la réponse "E".
E =_____

Suivez l’allée arborée qui longe le Lamaron. Traversez la route au N 46°20.379' / E 002°36.864' puis continuez à droite dans la rue du Diénat. Montez la rue Benjamin Franklin, puis continuez tout droit dans l’impasse.

Oh là là ! Ça monte par ici ! On dirait que la machine a quelques faiblesses…

Dis donc Genius. Ne me dis pas qu’il va falloir pousser ?!

Prenez le chemin piéton pour rejoindre l'étape suivante

Lecture de paysage (N46° 20.477' / E002° 36.990')

Monte là-dessus Scoti, tu verras Montluçon ! A droite, on aperçoit la butte où la ville médiévale s’est construite. L’église du collège Saint-Joseph, le château et la mairie dominent les immeubles alentour. Sur la colline de Marignon, à gauche, cheminait le « chemin de fer à ficelle »...

Encore une de tes inventions ?

J’aurai bien voulu ! Au 19ème siècle, ce train cheminait des mines de Commentry jusqu’au port du canal de Berry, situé le long du Cher. Il transportait de la houille, une sorte de charbon qui, une fois chauffée, produisait l’énergie nécessaire au fonctionnement des hauts-fourneaux. Dans l’autre sens, du bois partait vers les mines pour consolider les parois des galeries.

Quels éléments ont aujourd’hui remplacé la voie du chemin de fer à ficelle ?

  • Des pylônes électriques = 3
  • Un vélorail = 6
  • Un toboggan géant = 9

Relevez le chiffre associé à la bonne réponse.

Notez ce chiffre. C’est la réponse "F".
F =_____

Deux options s’offrent à vous pour rejoindre l’étape suivante :

  1. Traversez le parc du château de la Louvière, construit par un riche industriel au 20ème siècle, et profitez de ses jardins. Une fois de l’autre côté, continuez à gauche dans l’avenue du Cimetière de l’Est. Horaires d’ouverture du parc disponibles à l'entrée.
  2. Ou longez l’allée du chemin de Fer à Ficelle.

Traversez avec prudence au N 46°20.660' / E 002°36.853' pour rejoindre la rue de l’autre côté.

Le plein de carburant (N46° 20.669' / E002° 36.813')

Contrairement à ma machine, les locomotives ne consommaient pas du super ! Je m'explique...

(le coupe) Née d’un projet de 1842, la ligne du « chemin de fer à ficelle » est mise en service quatre ans plus tard... Devenant ainsi l’une des premières voies ferrées de France !

Le défi de son créateur, Stéphane Mony, a été de réussir à franchir deux fortes pentes. Grâce au système qui a donné son nom à la rue, les wagons étaient tractés à l’aide de câbles métalliques d’un côté, et retenus par des contrepoids de l’autre !

Ces câbles, qui tiraient ou freinaient le chargement, lui ont donné son nom de « ficelle »...

Le nom de cette rue (« Rue du ___ ___ ») évoque le mécanisme utilisé par le chemin de fer à ficelle pour fonctionner. Quel est son nom ?

  • Du rail tracté = 5
  • Du plan incliné = 7
  • Du wagonnet remorqué = 9

Quel est le chiffre associé à la bonne réponse ?

Notez ce chiffre. C’est la réponse "G".
G =_____

Euh. Attention Genius. Tu vas trop vite, là... Genius ! Ralentiiiiis ! (ZIP !)

Descendez la rue.

Au N 46°20.782' / E 002°36.562', traversez pour rejoindre le terre-plein de gauche. Soyez prudents ! Traversez l’avenue du Général de Gaulle. Arrivés de l’autre côté, rejoignez la voie piétonne au N 46°20.781' / E 002°36.536'.

Au N 46°20.696' / E 002°36.265', longez le trottoir sur votre gauche.

Au N 46°20.654' / E 002°36.197' traversez pour rejoindre les quais du Cher. Faites attention à la circulation.

La prise d’eau du canal de Berry (N46° 20.649' / E002° 36.174')

Incroyable ! La machine a pris tellement d’élan que nous nous sommes littéralement envolés ! Nous passons actuellement au-dessus d’une forêt de cheminées...

Bien sûr ! Avec l’arrivée du chemin de fer à ficelle, et l’ouverture du canal de Berry dans les années 1830, Montluçon devient un point central où toutes les matières premières se rejoignent ! La houille du bassin de Commentry, le minerai de fer du Berry, le bois de la forêt de Tronçais...

(incommodée par la fumée) Erk ! Descendons plutôt vers les rives du Cher, là où se trouve la prise d’eau du canal... Au 19ème siècle, les usines s’implantent autour de cet endroit. Si bien que le cœur économique de la ville, situé au pied du château des ducs de Bourbon, finit par se déplacer sur la rive gauche.

(nostalgique) Au 21ème siècle, les industries auront changé de visage... Le canal, déclassé en 1955, sera comblé ... Le chemin de fer à ficelle aura complètement disparu... Les cheminées de l’usine Forey, ou « usine des Hauts-Fourneaux » seront un lointain souvenir…

Voilà justement un autre souvenir de ce passé industriel… Repérez sur l’autre rive le grand bâtiment gris et marron, sur votre droite. Il s’agit du centre des cultures et des congrès, dont le nom évoque un four utilisé par les alchimistes dès le Moyen-Âge. Combien de lettres composent son nom, commençant par un « A » ?

Notez ce chiffre. C’est la réponse "H".
H =_____

Pendant que Genius profite de l’instant présent... je vais conduire la machine... Franchement ! Ça ne doit pas être si compliqué ! Que se passe-t-il si j’appuie là ? (ZIP !)

Passez sous le pont Saint-Jacques puis montez les marches sur la gauche.

Au N 46°20.620' / E 002°36.140', traversez le quai Favières.

Continuez tout droit dans la rue Lucien Menut. Arrivés près de la Chambre de Commerce et d’Industrie, traversez prudemment pour prendre la rue Damour-Saviot au N 46°20.535' / E 002°36.192'. Traversez la place de la Poterie.

Le quartier Saint-Pierre (N46° 20.462' / E002° 36.177')

Hein ? Mais où avons-nous atterri ? Et quand ?

(aux commandes, évitant de justesse une poule) Oups ! Pas de doute ! Nous sommes en plein Moyen-Âge ! A cette époque, la manière de construire est bien différente. Les habitants s’installent à proximité des lieux de culte et à l’abri derrière les murailles, pour être protégés spirituellement et physiquement…

Parler ou conduire, il faut choisir ! Repasse-moi le guidon, nous avons frôlé l’étal d’un marchand !

Ce n’est pas ma faute si les rues sont si étroites... On est loin des villas avec jardins de la graaaande avenue Marx Dormoy.

Contrairement au 19ème siècle, ce ne sont pas la fonte ni le verre qui habillent les façades ! Les maisons sont construites à pans de bois. C’est un matériau présent localement et qui permet de faire face aux contraintes techniques. Grâce à son double encorbellement, la maison située à l’angle de la place et de la rue Comtesse gagne de l'espace à chaque étage.

Combien de maisons à pans de bois comptez-vous autour de la place Saint-Pierre ?

Notez ce chiffre. C’est la réponse "I".
I =_____
Indice
c’est un chiffre impair !

(TUT ! TUT !) C’est difficile de circuler, avec ce grouillement d’activités !

C’est vrai que nous sommes nombreux à arpenter ces pavés... Il faut s’armer de patience ! La rue médiévale est un lieu de travail, d’échanges et de rencontres.

En tout cas, ils n’ont pas l’air de connaître les stations de lavage, ici. Dans ce quartier, il n’y a pas de tout-à-l’égout mais un caniveau central. Quelques fontaines sont installées ça-et-là pour l’accès à l’eau. Au Moyen-Âge, l’hygiène et la propreté des villes ne sont pas encore une préoccupation centrale comme au 19ème siècle.

Attention Genius ! Là-haut !

(SHPLAF) Hé ! Qui a lancé ce seau d’eau en plein sur le tableau de bord de ma trottinette ?! Elle va marcher beaucoup moins bien maintenant...

Tournez à gauche dans la rue des cinq piliers. Continuez à gauche à l’intersection, puis traversez le parking vers l’entrée du Jardin Wilson.

Le Jardin Wilson (N46° 20.499' / E002° 36.270')

Les heures d'ouverture du jardin Wilson sont indiquées à l'entrée.

Si le Jardin Wilson est fermé, prenez la rue Charles Fourier, puis remontez la rue de la Fontaine. Contournez l’église Notre-Dame et rejoignez l’esplanade du MuPop par le passage au N 46°20.448' / E 002°36.326'.

Après un rapide état des lieux, la situation est pire que je ne l’imaginais... Certaines commandes de la machine ne répondent plus ! Il se peut que nous soyons bloqués dans l’espace-temps.

Quoi ?! On ne peut tout de même pas rester coincés dans le passé ? Mon smartphone ne capte aucun réseau !

Hum. Si tu allais prendre l’air dans le parc quelques instants... Il a été créé en 1937 dans une partie des anciens fossés de la ville. C’est pourquoi certains l’appellent « le jardin des remparts ».

Certains vestiges sont d’ailleurs encore visibles, à proximité de la roseraie en contrebas. C’est la première réalisation de l'horticulteur-pépiniériste bourbonnais Georges Delbard. Ses rosiers, portant le nom de personnes célèbres, sont connus dans le monde entier.

Rejoignez l’étape n°12 en empruntant l’un des escaliers du jardin.

Le MuPop (N46° 20.466' / E002° 36.308')

Nom d’une horloge déréglée ! La machine n’en fait qu’à sa tête ! Voilà que les époques se mélangent... L’enveloppe métallique du Musée des Musiques Populaires côtoie désormais l’église Notre-Dame, dont la construction débute au 11ème siècle !

Sans parler de ces hôtels particuliers, édifiés aux 17ème et 18ème siècles...

Toutes ces architectures témoignent de l’évolution des techniques de construction et des matériaux disponibles au fil du temps. Autrefois, on bâtissait avec ce que l’on avait sous la main.... Désormais, on peut tout se procurer, même des matériaux venant de l’autre bout du monde !

L’habillage en métal du MuPop amuse l’œil et trouble les perspectives. Son architecte, Philippe Tixier, a prouvé que l’on pouvait s’affranchir des règles et jouer avec les formes ! A présent, cette création contemporaine s’inscrit parfaitement dans le paysage du centre médiéval.

Parmi les matériaux suivants, lequel ne voit-on pas sur la façade du MuPop ?

  1. Le bois
  2. Le métal
  3. Le béton
  4. Le verre

Relevez le numéro de la bonne réponse.

Notez ce chiffre. C’est la réponse "J".
J =_____

Passez entre le Mupop et l’église pour rejoindre la rue Notre-Dame. Continuez à gauche, puis tournez à droite dans la rue de la Croix Verte.

La chapelle du Sacré Cœur (N46° 20.459' / E002° 36.410')

Vous pouvez entrer dans la chapelle si elle est ouverte. Veillez toutefois à respecter la tranquillité de ses occupantes (les religieuses des « Oblates du Cœur de Jésus »).

(WIP !) On dirait que la machine continue ses bonds temporels intempestifs ! Nous venons d’arriver en 1864. La chapelle du Sacré Cœur, commandée par Louise Thérèse de Montaignac, vient juste d’être terminée...

Il parait qu’à l’intérieur, les colonnes sont en fonte et viennent tout droit des usines Saint-Jacques de Montluçon. (WIP !) Pas le temps d’aller voir... Nous sommes déjà repartis !

L’Hôtel de Ville et le théâtre (N46° 20.381' / E002° 36.430')

L’Hôtel de Ville et le théâtre au N 46°20.391' / E 002°36.375' ont été construits entre 1909 et 1913 sur l’emplacement de l’ancien couvent des Ursulines. L’architecte Gilbert Talbourdeau s’est inspiré de références des 16ème et 17ème siècles pour concevoir leur décor.

Comparez la façade de la mairie avec celle du théâtre. Parmi les propositions suivantes, combien sont exactes ?

  • Devise : « Liberté, Egalité, Fraternité » / « Tragédie, Musique, Comédie »
  • Visages sculptés : portraits souriants des maires / masques grimaçants des comédiens
  • Décors sculptés : guirlandes de feuilles de chêne / guirlandes de fleurs
  • Couleur de la façade : blanche pour la mairie / rose et vert pour le théâtre
Notez ce chiffre. C’est la réponse "K".
K =_____

L’église Notre-Dame (N46° 20.443' / E002° 36.291')

(WIP !) Quelle conduite sportive, Genius ! Nous sommes passés à ça de l’église Notre-Dame ! Heureusement qu’un pan de mur a été tronqué... Sans quoi, c’était la collision assurée !

Au 14ème siècle, les bâtisseurs ont dû modifier le plan de l’édifice, car l’église serait venue empiéter sur la rue du château des Ducs de Bourbon ! A l’époque, il s’agissait de l’unique voie pour y accéder...

Cette église, construite dans la continuité d’un bâtiment de style roman, fut remaniée de nombreuses fois entre le 11ème et le 17ème siècle. On remarque le mélange des matériaux qui témoignent de ces différentes époques : le remplissage plus ancien en moellons destinés à être enduits, à gauche du portail, comparé à la pierre taillée, faite pour être vue.

Deux options s’offrent à vous :

  1. Montez la rue du château et accédez à l’esplanade. Elle est ouverte toute l’année, de 8h30 à 17h15 de décembre à janvier, à 18h en février, mars, octobre et novembre, à 20h en avril, mai et septembre, et jusqu’à 21h de juin à août.
  2. En dehors de ces horaires, depuis la place Notre-Dame, descendez la rue Grande puis prenez la rue du Petit Château sur la droite au N 46°20.381' / E 002°36.287'. Montez les escaliers au N 46°20.354' / E 002°36.231' pour accéder au point de vue.

Vue sur la ville médiévale (N46° 20.360' / E002° 36.234')

(WIP !) Encore ?! Dans quelle époque sommes-nous tombés, cette fois ?

Hurry up ! Vite ! Vite ! Ne voyez-vous pas que la ville est assiégée ? Genius ? Tu conduis une curieuse catapulte...

C’est une trottinette, Braham.

Jamais entendu parléy. Whatever ! En cette année 1356, la cité de Montluçon est attaquée par les troupes du Prince Noir ! Bien que situéy en surplomb de la vallée du Cher, et protégéy par une enceinte de 10 tours, le château est en fâcheuse posture...

Par mes antennes ! Au 21ème siècle, il ne restera que la courbe des remparts pour se rappeler de cette époque... ainsi que les constructions imbriquées les unes dans les autres ! Au Moyen Âge, il n’y avait pas de règles en matière d’urbanisme. L’époque était également aux économies. Deux maisons voisines utilisaient souvent le même mur. On dit alors qu’il est « mitoyen ».

Dépêche-toi, Scoti ! Des cavaliers approchent ! Passons par l’une de ces rues coupe-feux... Ce passage étroit, situé entre les habitations, servait à limiter la propagation des incendies.

Ouf ! C’était moins une ! Ces assaillants ont failli nous sauter dessus, tels les monstres qui protègent ce portail ! Combien en comptez-vous ?

Notez ce chiffre. C’est la réponse "L".
L =_____

Au N 46°20.352' / E 002°36.255', prenez la rue « coupe-feu » entre le n°19 et le n°21.

Mission accomplie !

Soyez discrets ! Le lieu de la cache peut être fréquenté.

(WIP !) Je crois que cette fois, nous sommes rentrés... Oui ! C’est ce cher 21ème siècle ! Scoti, tu vas bien ? Scoti ?

Quelle aventure épouvantable ! Les voyages dans le temps... c’est fini pour moi. Je le jure ! Genius n’est pas près de me revoir sur une trottinette.

Pour trouver le trésor, remplacez les lettres dans les coordonnées suivantes par les chiffres que vous avez relevés tout au long du parcours. Sur l’application mobile, les coordonnées se débloquent si vos réponses sont exactes !

Coordonnées du trésor : N46° (L)(H-G).(F)(J)(E-4)' / E002° ((I+D)xC).(A)(G)(K+B)'

Prenez un badge par personne. N’oubliez pas d’entrer le code collé à l'intérieur du trésor pour valider votre mission.
Postez un commentaire et des photos mais attention, l'emplacement du trésor doit rester secret.

A bientôt dans l’univers de PÉPIT !

Contactez-nous

Contact
Office de Tourisme de la Vallée du Cœur de France
67ter Boulevard de Courtais
03100 Montluçon
Tél
04 70 05 11 44

Vos commentaires


29 mai 2021

Aurorecs a trouvé la mission

Belle balade :) contents de pouvoir le faire «  a la maison «  . Nous avons deposer un petit galet aux alentours de la cache .

29 mai 2021

Yulie03 a trouvé la mission

Beau parcours avec le soleil en prime ! Belle journée pour le lancement !!! 👍☀️😉💪

29 mai 2021

Evatrayssac a trouvé la mission

Genial 👍👍