Suivez la voie, sans crier gare !

Patrimoine industriel
Saint-Bonnet-de-Rochefort

Image de la cache
Suivez la voie, sans crier gare !
Niveau
Dénivelé
Durée
2h-3h
Distance
7km

Introduction

Nom d’une poutre rivetée ! La rénovation du viaduc de Rouzat prend déjà du retard ! Les gorges de la Sioule sont si escarpées qu’elles donnent du fil à retordre aux ouvriers… Ils ont tous le vertige ! Trouvons un remède, ou le viaduc de M’sieur Eiffel ne sera jamais terminé…

Etapes

Point de départ : parking du Naturopôle (N46°08.903’ / E003°07.868’)

Prenez le train en marche, ceux qui viennent d’arriver… Il faut aller voir le Docteur Peyronnet, de toute urgence ! Il saura quel traitement administrer aux ouvriers...

Ah, oui ! Il s’y connait, le bounhoume ! Dans les années 50, ce pharmacien de Saint-Bonnet cultive des plantes médicinales dans son jardin. Il y a le Datura, utilisé dans la fabrication de « cigarettes » pour les asthmatiques, la Belladone, très bonne pour le cœur, et l’Œillette, dont les graines servaient à faire de l’huile...

Il doit sûrement connaître une plante qui agît contre le vertige !

30 ans après, un autre docteur du village poursuit les travaux de Monsieur Peyronnet, en créant le Laboratoire de Phytothérapie et d’Herboristerie. Queuqu’ temps plus tard, d’autres entrepreneurs suivent et s’installent non loin de là, dans une zone « d’excellence rurale », appelée « Naturopôle ».

Chaque entreprise installée ici a une activité complémentaire à sa voisine. Toute la chaîne de production, de la plante initiale au médicament final, y est centralisée. Ce pôle industriel autour du végétal travaille au sein d’un environnement préservé, et dans le respect de celui-ci.

La gentilhommière (N46°08.832’ / E003°08.079’)

Genius ! I am so glad de te voir ! Admire donc ce logis. Il s’agit d’une ancienne maison forte, dont la construction remonte au 15ème siècle. Pourtant, avec l’industrialisation, elle a été transforméy en usine de bicyclettes, quelques siècles plus tard.

C’est pas que j’m’ennuie, Sir Braham... Mais y’a comme qui dirait le feu sur la chaîne de montage ! Il faut trouver le Docteur Peyronnet, ou les ouvriers du viaduc de Rouzat vont abandonner le chantier...

Le viaduc de Rouzat ? What a wonderful bridge ! Sans lui, la ligne de chemin de fer « Commentry-Gannat » n’aurait pu voir le jour... C’est d’ailleurs sur cette voie qu’étaient acheminées les bicyclettes ! Parmi elles, des marques rennoméy comme « Promo-Vichy » ou « Lucien Michard », spécialement fabriquée pour ce champion cycliste des années 1920.

Quelle est la forme de la tour du logis, également appelée « la tour du maire » ?
1) Ronde
2) Octogonale
3) Il n’y a pas de tour
Relevez le numéro de la bonne réponse.

Notez ce chiffre. C’est la réponse "A".
A =_____

Prendre la rue des Tisserands en direction de l’étape n°3.

Le Tacot (N46°08.738’ / E003°08.369’)

Tu veux que j’te dise ? Le Peyronnet, il doit être à la cueillette dans les gorges de la Sioule ! Là-bas, il trouve des plantes de qualité pour la fabrication de ses remèdes. Venez, c’est par iqui !

Margotte, tu dévisses ?! Ce chemin ne mène pas aux gorges… C’est l’ancienne voie du « tacot » ! A la fin du 19ème siècle, ce petit train sillonnait la campagne environnante. Sa ligne formait un « réseau secondaire » et desservait ses propres gares... Parfois, il s’arrêtait même à la demande des voyageurs !

Le tacot passait par-là ? Di diou… Il d'vait pas être ben gros.

Contrairement aux voies ferrées « classiques », celle du tacot était « métrique ». Autrement dit, l’écartement entre les rails mesurait un mètre, pas plus ! De ce côté, on pouvait rejoindre la gare de Saint-Bonnet-de-Rochefort, où s’effectuait la correspondance avec le « Paris-Orléans » .

La mise en route de ce ch’tit train marque le début de la Révolution Industrielle et l’arrivée du progrès technique dans les campagnes...

En 1864, les Conseils Généraux des départements réclament au Gouvernement la possibilité de constituer un « réseau secondaire », ces lignes venant irriguer les territoires délaissés par celles des grands réseaux.

Quel est l’autre nom du tacot ?
Celui-ci est inscrit sur une plaque de rue, face à l’ancienne voie ferrée aujourd’hui enherbée. « Rue de l’E… ».
Comptez combien de lettres composent ce mot.

Notez ce nombre. C’est la réponse "B".
B =_____

Au point de passage N 46°08.667' / E 003°08.525', tournez à droite. Puis, au croisement N 46°08.516' / E 003°08.669', prenez la direction des Gorges de Rouzat.

Sur la bonne voie  (N46°08.486' / E003°08.766')

Ouvrez le portillon rouge et blanc qui permet d'accéder à la voie ferrée.

Un train peut en cacher un autre ! Traversez prudemment pour passer le second portillon. Montez sur le chemin.

La ligne « Commentry-Gannat » est le trait d’union entre deux réseaux : le « Paris-Orléans » et le « Paris-Lyon-Marseille ». Longue de 52 kilomètres, dans un paysage très accidenté, elle a nécessité la construction de 7 viaducs et presque autant de tunnels.

Ça monte ! J’ai les arpions en compote et le palpitant qui sonne midi...

Les trains aussi ont du mal avec les pentes ! Trop dures à monter et dangereuses à descendre... Il est donc nécessaire de niveler le terrain ! Pour ce faire, l’Homme a dû creuser des tranchées comme celle-ci pour abaisser le relief haut et pour faciliter la circulation sur les rails. Le surplus de terre pouvait combler la profondeur des reliefs bas.

Parmi ces propositions, trouvez l’intrus.
Quelles techniques ont utilisé les hommes pour améliorer la circulation des trains ?
1) Niveler le terrain en créant des tranchées et des levées de terre
2) Creuser des tunnels pour ne pas contourner le relief
3) Bâtir des viaducs pour franchir des vallées ou des rivières
4) Limiter la vitesse à 10 km/h
Notez ce chiffre.

Notez ce chiffre. C’est la réponse "C".
C =_____

Suivez le chemin en direction de l’étape n°5.

La Butte de Marléon (N46°08.491' / E003°09.148')

Le Docteur Peyronnet doit être dans les parages… Essayons de le repérer !

Je suis-là, moi… Tu pourrais aussi me demander ? Enfin, je ne sais pas... Enfin, peut-être… Si tu observes sur ta gauche, en tous cas, tu verras la butte de Marléon ! La légende raconte qu’en des temps anciens, elle fut formée par les pierres que se jetaient les habitants de Charroux et ceux de Naves ! Étant mauvais tireurs, les pierres tombaient au centre des combats.

J’espère que Monsieur Peyronnet n’est pas là-bas…

Mais non ! Je l’ai vu ramasser des plantes rares, sur le haut du plateau. Je t’y conduis, si tu veux.

Poursuivez sur votre droite. Au N 46°08.347' / E 003°09.063' empruntez le passage entre les sapins, situé sur la droite du chemin. Vous accédez au panorama sur le viaduc de Rouzat.

Le viaduc de Rouzat (N46°08.340' / E003°09.054')

Agadez, les drôles ! C’est l’viaduc de Rouzat ! L’appeler « ouvrage d’art » n’est pas une bredinerie...

Tu as raison, Margotte ! Enfin, si je peux me permettre. Il a même été classé Monument Historique... Je dirais même « Paysage Historique », tant il a modifié les Gorges de la Sioule ! Tu imagines à quel point construire un tel ouvrage était difficile pour les bâtisseurs de l’époque ? Ils n’avaient pas les mêmes moyens qu’aujourd’hui…

Sans équipements de sécurité, tels des équilibristes au-dessus de la Sioule ! De quoi avoir le vertige, en effet ! Long de 180 mètres, haut de 59 mètres, Rouzat est l’un des 7 viaducs situés sur la ligne « Commentry-Gannat ». Sa construction a été confiée à Gustave Eiffel en 1867, 20 ans avant la célèbre tour parisienne.

J’me demande ben comment on s’y prend pour construire un machin pôreil

On commence par bâtir deux socles en pierre, sur lesquels vont se positionner les piles du viaduc puis le tablier . Toutes les pièces du pont sont fabriquées en usine, parfois même pré-assemblées avant d’être amenées sur le chantier.

Par mes cornes ! Faut que ça soit solide ! Vous utilisez quoi coumme mortier ?

Aucun ciment, rien que des rivets ! C’est la méthode Eiffel ! Seules les culées, les deux extrémités du pont, et les socles des piles sont maçonnés. Les piles, elles, sont consolidées par un croisement de pièces métalliques, qui forment des « croix de Saint-André » assurant la stabilité de l’ensemble.

Ces matériaux, innovants au 19ème siècle, n’ont pas été choisis au hasard. La fonte et le fer permettent d’alléger la structure et intègrent finement l’ouvrage dans le paysage. De la vraie dentelle !

Depuis ce point, de combien de travées se composent le viaduc ?

Notez ce chiffre. C’est la réponse "D".
D =_____
Indice
c’est un chiffre impair.

Revenez sur vos pas pour grimper au sommet du chemin. Prenez sur la gauche en direction de l’étape n°6. En chemin, vous apercevrez la Montagne Bourbonnaise sur votre droite.

A la croisée des chemins (N46°08.526’ / E003°09.418’)

Nous y sommes, Genius. Cherche dans les parages et tu trouveras le Docteur en plein travail... Mais il n’est pas le seul à arpenter les environs ! Non loin de là, sur les hauteurs, se dresse une sentinelle qui veille au grain…

Quel élément du paysage se détache et attire votre regard sur les hauteurs ?
1) Un haut-fourneau
2) Une éolienne
3) Une tour crénelée
Relevez le numéro de la bonne réponse.

Notez ce chiffre. C’est la réponse "E".
E =_____

Monsieur Peyronneeeeeeeet ! Je vous trouve enfin ! Les ouvriers du viaduc de Rouzat ont le vertige… Ils n’arrivent pas à travailler dans cet état !

Alors ? Qu’est-ce qu’il a dit l’docteur ?

Comme je le pressentais, il a bien un remède. Il lui manque juste une plante pour en terminer la préparation : la Mélisse !

C’est très bon, la Mélisse. Richelieu lui-même en prenait contre ses migraines. Je suis sûre d’en avoir vu queuq’part…

Prenez à droite au N 46°08.567' / E 003°09.345' puis, au prochain carrefour, dirigez-vous à droite pour rejoindre l’étape n°8.

Le viaduc de Neuvial (N46°08.799' / E003°09.553')

En observant attentivement les alentours, vous distinguerez le viaduc de Neuvial. Comme son grand frère de Rouzat, il a été construit par l’entreprise de Gustave Eiffel, en 1867.

Ça m’a tout l’air d’être une belle bête !

160 mètres, 440 tonnes. Il est composé de deux travées centrales, portées par une seule pile qui repose sur un socle en granit. Lui aussi est situé sur le tracé de la voie « Commentry-Gannat »…

Nom d’une tartoufe ! La mémoire me r’vient ! C’est à côté de la gare de Saint-Bonnet que nous trouverons la Mélisse ! Dans l’jardin des plantes médicinales !

Au N 46°08.884' / E 003°09.598' dirigez-vous à gauche. Continuez tout droit pour descendre la route de Linard.

Le paysage et l’Homme (N46°09.009’ / E003°09.069’)

Attendez… Hé ! Vous allez trop vite ! Cet endroit est pourtant idéal pour lire le paysage. Le relief, la végétation, les constructions, les lignes électriques et cette route en contrebas… Il est toujours en mouvement.

Quel que soit l’endroit où l’on regarde, on comprend à quel point le paysage a été dessiné par l’Homme et combien ce dernier l’anime. On ne voit pas l’autoroute, mais on la devine en distinguant les voitures et les camions…

Tu n’veux pas que je regarde passer les trains, aussi ?! Bon, assez bagoulé. Allons au jardin des plantes médicinales et trouvons la Mélisse.

Continuez sur la route principale puis tournez à droite. Au croisement marqué d’une croix N 46°09.071' / E 003°08.737', marchez en direction du bourg. Entrez dans le jardin des plantes médicinales au N 46°08.900' / E 003°08.406'

Le jardin des plantes médicinales (N46°08.936’ / E003°08.375’)

La gare de Saint-Bonnet-de-Rochefort était située sur la ligne « Commentry-Gannat », qui fut inaugurée en 1871, 5 ans seulement après la construction des deux viaducs. Elle permettait de relier sans changement, Saint-Bonnet, via la gare de Gannat, à la gare de Paris-Austerlitz.

Et l’tacot, alors ?!

Il venait s’immobiliser le long du deuxième quai, à l’emplacement de ce jardin… A peine dételée, sa locomotive partait en direction de la gare aux marchandises, située tout près d’ici.

Restons sur les rails et ‘perdons pas d’vue l’objectif ! La Mélisse doit être par là… Vous m’aidez, les drôles ?

Trouvez la Mélisse dans le jardin. Derrière son ardoise, quel nombre est inscrit ?
Notez ce nombre.

Notez ce nombre. C’est la réponse "F".
F =_____

Félicitations ! Vous avez trouvé la plante qui manquait au Docteur Peyronnet ! J’va lui appourter

Au bout du jardin, traversez la voie ferrée, avant de tourner immédiatement à gauche dans la rue de la Gare.

Le quartier de la gare (N46°08.886' / E003° 08.313')

Au début du 20ème siècle, le quartier de la gare était convivial et très animé ! Marchandises et voyageurs transitaient par Saint-Bonnet-de-Rochefort pour ensuite emprunter les lignes du « Paris-Orléans » ou du « Paris-Lyon-Marseille ». Le quartier comptait donc de nombreux hôtels, des restaurants et des bistrots.

Dans cette rue, trouvez la maison à l’appareillage de briques polychromes.
Un commerce était autrefois accolé sur sa gauche. De quoi s’agissait-il ?
Comptez combien de lettres composent ce mot.

Notez ce chiffre. C’est la réponse "G".
G =_____
Indice
la réponse est encore peinte sur le mur.

Mon ch’tit gars ! Le Docteur m’envoie te dire que le médicament est prêt ! Les ouvriers vont pouvoir continuer la réparation du viaduc !

Mission accomplie !

Bravo ! Sans votre aide, le viaduc de Rouzat et la ligne « Commentry-Gannat » n’auraient jamais pu être rénovés… J’vous dois une fière chandelle !

Si vos réponses aux énigmes sont exactes, les coordonnées GPS du trésor se débloquent sur l'appli mobile !
Dans le cas contraire, vous pouvez utiliser des aides.

Coordonnées du trésor : N46°08.(GxE)(F+8)' / E003° 08.(B-D+9)(C+A)'

Prenez un badge par personne. N’oubliez pas d’entrer le code collé à l'intérieur du trésor pour valider votre mission.
Postez un commentaire et des photos mais attention, l'emplacement du trésor doit rester secret.

A bientôt dans l’univers de PÉPIT !

Contactez-nous

Contact
Maison du Tourisme de Gannat
11 place Hennequin
03800 Gannat
Tél
04 70 90 17 78

Vos commentaires


21 nov 2022

fifi38 a trouvé la mission

Pour chercher la pépite aujourd'hui il faut cinq bonnets et tout ça pour ne pas trouver de roches fort belles

21 nov 2022

Vivette a trouvé la mission

Naturellement nature au pays des plantes médicinales

13 nov 2022

Zélie et Anicet a trouvé la mission

Merveilleuse balade . On a appris pleins de choses !!

13 nov 2022

Maurane23 a trouvé la mission

Bien regarder les coordonnées GPS pour ne pas se tromper. Sinon super beau et intéressant a lire. Merci PÉPIT 😁

13 nov 2022

stephbouyer a trouvé la mission

Super balade !!

13 nov 2022

Laura-Eugenie a trouvé la mission

Super balade
Dommage que le passage entre l'étape numéro 7 et l'étape numéro 9 soit un coin de chasse